Nouvelles

CKRL décerne deux prix de reconnaissance bénévole à Robert Boisclair et Ingrid Cabezas

4 décembre 2020

Lors de son assemblée générale annuelle le 30 novembre 2020, CKRL a remis deux prix de reconnaissance bénévole.

Crédits photo : Carbo Photographe.

Robert Boisclair remporte le Prix Jean-Louis-Dubé 2020

Robert Boisclair a remporté le Prix Jean-Louis-Dubé décerné par le conseil d’administration. Cette distinction récompense l’implication d’un bénévole pour l’ensemble de son parcours et son dévouement dans la dernière année.

Arrivé à CKRL en 2002, Robert Boisclair fait ses armes sur nos ondes à la coanimation d’une émission culturelle avec Pierre Blais. Il devient ensuite chroniqueur dans Les enfants du paradis, consacrée au théâtre et à la danse (et désormais au cirque!) pour en devenir l’animateur quelques années plus tard.

Toujours en soif de connaissances, il aimerait bien s’initier davantage à des genres de musique comme le blues ou le jazz afin de les présenter à CKRL! De toute évidence, il aime communiquer et vulgariser.

Une adaptation exemplaire en 2020

En 2020, malgré la pandémie, son implication a été exceptionnelle. Il a usé d’ingéniosité pour maintenir et développer les liens entre la station et les artisans du milieu culturel, notamment en couvrant les réalités des acteurs du théâtre et de la danse lors du déconfinement.

Lors du Radiothon 2020, il a animé une table ronde posant une question cruciale : « Les événements culturels pourront-ils se réinventer ? ». Parallèlement à La Promenade des arts, il a assuré la communication et la sécurité entre les promeneurs, les guides et les artistes.

Depuis l’automne 2020, Robert a intégré le cirque à son émission ainsi qu’un bon nombre de « classes de maître » honorant des acteurs culturels de Québec. Il y met aussi de l’avant différentes initiatives de radio-théâtre redonnant ainsi un second souffle à cette expérience audio.

Enfin, Robert Boisclair a fait partie du comité de programmation 2019-2020.

Ingrid Cabezas reçoit le premier Prix Daniel-Marcoux

(suite…)

Suzanne Castonguay récipiendaire du prix Jean-Louis-Dubé 2019

25 novembre 2019

Remise prix Jean-Louis-Dubé 2019 - Denys Lelièvre et Suzanne Castonguay

Denys Lelièvre et Suzanne Castonguay

C’est lors de son émission La voix est libre du 25 novembre 2019 que le Prix Jean-Louis-Dubé a été remis à Suzanne Castonguay.

Depuis sa création CKRL a toujours laissé une place de choix à la diffusion de la chanson francophone. Plusieurs créneaux horaires lui sont consacrés. Depuis de nombreuses années Suzanne Castonguay anime deux émissions regroupées sous le titre de La voix est libre. Un travail qui s’appuie sur une longue histoire d’amour avec l’univers de la chanson et qui suppose un travail rigoureux de recherche, une belle ouverture d’esprit et le désir de partager sa passion avec les auditeurs. Elle nous donne l’heure juste sur l’actualité de la chanson. Elle présente les artistes établis et leur nouveau matériel, mais met l’accent sur les artistes émergents qui contribuent à renouveler la chanson. Elle aime nous parler des liens qui unissent les créateurs d’une œuvre : auteurs, compositeurs, musiciens, choristes et réalisation. La nature du bénévolat est de ne pas connaître de limites. Son côté proactif l’a toujours amené à s’impliquer fortement dans le radiothon et, plus récemment, elle apporte une aide considérable à la direction musicale en rendant les nouveautés accessibles le plus rapidement possibles dans WinMedia.

C’est pourquoi les membres du Conseil d’administration de CKRL sont fiers de lui décerner le Prix Jean-Louis-Dubé 2019.


More Articles for Show: La voix est libre

Jean-Sébastien Grondin, récipiendaire du prix Jean-Louis-Dubé 2017

28 novembre 2017

C’est lors de l’Assemblée générale annuelle du 27 novembre dernier que le Prix Jean-Louis-Dubé a été remis à Jean-Sébastien Grondin.

Le collègue que le CA de CKRL veut honorer cette année porte plusieurs chapeaux. Comme animateur, il possède une grande polyvalence. En plus de réaliser une émission-phare de la station (Ton oreille a soif) depuis plus de dix ans, il est à l’origine de concepts originaux tels que St-Fidèle au poste et Lave ton char, n’hésite pas à collaborer à plusieurs projets et à opérer de multiples remplacements. Son « oreille a soif » de toutes les musiques, en particulier le psychédélique et le funk. Comme gestionnaire (il a siégé de nombreuses années sur le CA de CKRL à titre d’administrateur et de vice-président), il y nourrit le même désir de faire bouger les choses et d’aller de l’avant. Il n’hésite pas à mettre l’épaule à la roue et à effectuer de nombreuses tâches matérielles. Il veille sur l’immeuble de CKRL avec la vigilance du veilleur de nuit. Cet homme aux multiples vies (homme de théâtre, improvisateur, musicien), sorte d’Ulysse psychédélique, toujours soucieux de parler au nom de sa génération, CKRL est fière de le compter dans ses rangs.

C’est pourquoi les membres du Conseil d’administration de CKRL sont fiers de lui décerner le Prix Jean-Louis-Dubé 2017.

Le prix Jean-Louis-Dubé 2016 est remis à Marc De Koninck

29 novembre 2016

Jacques Bégin président, Marc De Koninck, Dany Fortin directeur général et Denys Lelièvre, administrateur.

Jacques Bégin président, Marc De Koninck, Dany Fortin directeur général et Denys Lelièvre, administrateur.

Jean-Louis Dubé assuma la présidence du CA de CKRL durant de nombreuses années se signalant comme un gestionnaire avisé, comme un rassembleur hors pair, prenant souvent des décisions difficiles quant à l’avenir de la station. Les membres du Conseil d’administration de l’édition 2016 tiennent à souligner l’implication bénévole des administrateurs et la tâche colossale, passant parfois sous le radar, qui incombe à la fonction de président et sont fiers de décerner le Prix Jean-Louis-Dubé 2016 à Marc De Koninck.

Depuis de nombreuses années, il travaille comme organisateur communautaire dans un CLSC. Sa tâche consiste à soutenir les projets de développement local de communautés souvent en marge. CKRL appartient à ces entreprises dans le secteur de la culture et de la communication. Je reprends les paroles de celui-ci : « CKRL est restée fidèle à sa vocation de tribune pour le monde communautaire et pour les organismes à but non lucratif ».

À la présidence du CA dans les années suivant l’implantation de CKRL à Limoilou, il a su guider la station dans cette période de transition qui ne fut pas sans connaître une crise de croissance sérieuse aux plans du financement, des ressources humaines et de la mission de la radio. Aussi, au moment où les membres actuels du CA de CKRL et le personnel de direction optent pour un plan d’action visant à nous rapprocher plus que jamais des communautés culturelles et sociales, il nous apparaît opportun de rappeler à la mémoire de tous, sa contribution exceptionnelle à CKRL!

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : il n’y a pas de compte connecté pour l’utilisateur 517946931.