Nouvelles

ARCHIVE RADIO : François Pérusse se souvient de ses 12 ans à CKRL

21 février 2021

En cette semaine d’anniversaire de CKRL, on se souvient des milliers d’animateurs bénévoles qui sont passés dans nos studios, de l’Université Laval à Limoilou en passant par le Vieux-Québec et le Saint-Laurent. 💙🎙️

S’il y en a un qui a bien été inspiré par ses animations à CKRL pour écrire ses numéros, c’est bien François Pérusse!

« Suis arrivé là à l’automne 1976 [il avait 16 ans!], à la mise en ondes.
Puis j’ai eu ma propre émission…

Expérience vitale dans ma vie, j’y suis resté 12 ans,
j’ai appris bien des choses de la vie à CKRL! »

Une tendresse que l’humoriste partage toujours lors de ses passages à la station. En voici un exemple avec cet extrait radio du Radiothon de CKRL… 1993, où il présente son émission et des capsules humoristiques! 🎧

Merci à Patrick Bolduc pour la numérisation de cette archive.

Les grandes entrevues de CKRL : Véronique Sanson, 1989

10 janvier 2021

CKRL vous fait remonter le temps grâce à ses archives audio qu’elle met désormais à disposition sur son site Internet!

Mai 1989 : L’autrice-compositrice-interprète française Véronique Sanson est de passage au Québec pour promouvoir son album « Moi, le venin », paru en 1988. L’animateur Eric Etter la reçoit dans notre studio du Vieux-Québec en entrevue.

Sujets abordés

– Censure de l’album « Moi, le venin » dans certains magasins à Paris (en particulier, la chanson Allah)
– Sa formation classique de pianiste vers un style contemporain
– La rareté des autrices-compositrices-interprètes à l’époque
– Sa vie pendant 11 ans aux États-Unis et sa carrière nord-américaine
– Ses inspirations pour écrire ses chansons
– La différence entre le public québécois et français en spectacle
– Ce qu’elle pense de la musique française en 1989

Rien qu’en France, Véronique Sanson a vendu plus de 6 millions d’albums.

Réalisation : André Julien
Animation : Eric Etter
Mise en ondes : Vincent Lajoie

Portrait en illustration : Jason Duval, animateur de Souvenirs francos.