Écoute en direct

Nouvelles

CKRL diffuse la table ronde « La littérature peut-elle sonner l’alarme ? », en direct de Québec en toutes lettres

26 octobre 2019

Québec en toutes lettres 2019 - Nouvelles Québec en toutes lettres: Table ronde | La littérature peut-elle sonner l’alarme?Ce samedi 26 octobre, à 13h30, CKRL 89,1 retransmet la table ronde « La littérature peut-elle sonner l’alarme ? », présentée par Pierre Blais, en direct de Québec en toutes lettres.

La littérature est-elle réellement le reflet de notre société? Alors que les bouleversements sont nombreux et que l’avenir de notre monde nous préoccupe plus que jamais, quelle représentation fait-on de ces changements dans la littérature? De quelle manière les démarches créatrices sont-elles influencées par les transformations de nos milieux de vie et les bouleversements environnementaux?

L’autrice Karoline Georges, l’auteur Christian Lapointe, l’éditrice Mylène Bouchard (La Peuplade) et le critique littéraire Dominic Tardif échangent sur la façon dont l’état actuel du monde se reflète dans la littérature.

La table ronde a eu lieu à La Maison de la littérature (gratuit) et a été diffusée, en direct, sur nos ondes.

Vous l’avez manquée ? Voici la baladodiffusion :

Horaire de la programmation modifiée du samedi 26 octobre à CKRL 89,1 :

13h-13h30 : Mets le son dans le fond
13h30-14h30 : Table ronde « La littérature peut-elle sonner l’alarme ? », en direct de la maison de la littérature
14h30-16h : Les geeks contre-attaquent
16h : Reprise de la programmation régulière du samedi.

Table ronde : L’héritage de Refus global

19 octobre 2018

Héritage de Refus globalVous ne pourrez être présent au coup d’envoi du festival littéraire Québec en toutes lettres ? Ce dimanche 21 octobre, de 13 h 30 à 15 h, CKRL retransmettra la table ronde L’héritage de Refus global, en direct de la Maison de la littérature, avec Anaïs Barbeau-Lavalette, Alain Deneault, Étienne Beaulieu et Mark Fortier.

En 1948, avec les mots de Borduas, les Automatistes publiaient leur manifeste artistique. Selon Sophie Dubois, auteure de l’essai Refus global – Histoire d’une réception partielle, le manifeste est une œuvre qui a incarné, plus que n’importe quelle autre, à la fois la rupture avec la Grande Noirceur et l’amorce de la Révolution tranquille.

Après 70 ans, quelles traces Refus global a-t-il laissées dans la société et dans la littérature? Écrire et éditer de nos jours, quelles différences avec l’ère de Borduas? Qu’en est-il de la prise de risques des écrivains et des éditeurs en 2018? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tenteront de répondre Anaïs Barbeau-Lavalette, Alain Deneault, Étienne Beaulieu et Mark Fortier.

Animation : Dominique Lemieux

Cette table ronde est présentée en collaboration avec l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

*L’émission Les routes enchantées est exceptionnellement déprogrammée ce dimanche 21 octobre, de 13 h à 15 h, pour permettre la diffusion de cette table ronde.

L’émission Cap es trad sera exceptionnellement prolongée de 30 minutes (12 h – 13 h 30) pour l’occasion.