Écoute en direct |
  • Les matins éphémères

Nouvelles

Sécurité routière : employer les grands moyens

Des conseils de quartier interpellent la Ville de Québec pour qu’elle mette en place une vision «Zéro accident».

On en parle en ondes :

La mesure, déjà implantée dans plusieurs villes du monde, consiste à repenser l’aménagement des routes en faisant de la sécurité de tous les usagers la plus grande priorité, devant la fluidité du trafic automobile.

Pas moins de sept conseils de quartier ont pris une résolution en ce sens, soit ceux du Vieux-Limoilou, de Lairet, de Maizerets, de Montcalm, de Saint-Jean-Baptiste, de la Cité-Universitaire et des Chutes-Montmorency.

Yan Turgeon, vice-président du conseil de quartier Lairet, explique que le mouvement se base sur le principe qu’«aucune perte de vie n’est acceptable».

«Ça fait cinquante ans qu’on applique le même paradigme à la sécurité routière, qu’on se dit que les accidents, ça arrive, que c’est des statistiques.. Peut-être qu’il est temps de regarder le problème autrement», dit-il.

La Suède a été le premier pays à adopter cette politique en 1997 et a vu chuter le nombre d’accidents de 50% en 5 ans. Montréal s’y est mise l’an dernier en limitant la vitesse à 30 km/h dans les quartiers résidentiels et en sécurisant la chaussée pour les cyclistes sous 57 viaducs.

Pour aller plus loin :
▶️ Début des consultations sur la sécurité routière
▶️ Le vélurbaniste : 6 conseils de quartier réclament une Vision zéro accident
▶️ Monlimoilou : La Ville de Québec invitée à adopter une vision zéro accident

1 février 2017