Écoute en direct |

Nouvelles

Attentat : ce que l’on sait, ce que l’on surveille (audios)

Candle

Candle

Mise à jour 13h25 – La Ville de Québec est en état de choc au lendemain de l’attentat qui a fait 6 morts dans une mosquée de Sainte-Foy. Des milliers de personnes et plusieurs élus, dont le premier ministre Justin Trudeau, sont attendus en fin d’après-midi, lundi.

Voir aussi : Y a-t-il de l’islamophobie à Québec?

Le CHU de Québec a annoncé que l’état de santé des blessés s’était amélioré et que les cinq personnes actuellement hospitalisées devraient s’en sortir. Parmi eux, trois ont subi de graves blessures causées par des balles dans l’abdomen.

La Sûreté du Québec a fait savoir qu’elle ne suspectait plus qu’une personne en lien avec l’attentat. Alexandre Bissonnette, 27 ans, est l’auteur présumé de la fusillade. L’autre individu appréhendé hier est désormais traité comme un témoin.

L’émotion était vive à l’hôtel de ville de Québec, ce matin, alors que le premier ministre Philippe Couillard et le maire Régis Labeaume ont rencontré des représentants de la communauté musulmane. Ces derniers ont fait état de leur profonde tristesse, précusant que leur foi n’entre pas en contradiction avec les valeurs québécoises.

Les élus ont mentionné que leur priorité était d’être à l’écoute des besoins de la communauté et de lui offrir une tribune pour s’exprimer.

Plusieurs milliers de personnes sont attendues à 18h pour une vigile organisée à la mémoire des victimes sur le parvis de l’église Notre-Dame de Foy, près de la Grande mosquée.

À Ottawa, où c’est jour de reprise des travaux, le premier ministre Justin Trudeau doit prononcer un discours avant de prendre la route pour Québec.

L’attentat de Québec a suscité de nombreuses réactions à l’international. Le président américain Donald Trump a téléphoné à son homologue Justin Trudeau pour exprimer ses condoléances au peuple canadien. Il a aussi offert son assistance, selon le compte rendu du bureau du premier ministre.

À Paris, la mairesse Anne Hidalgo a fait savoir que la tour Eiffel serait éteinte à minuit en guise de solidarité.

30 janvier 2017