Écoute en direct |
  • Les matins éphémères

Nouvelles

Le prix Jean-Louis Dubé 2013

Lors de l’assemblée générale annuelle qui se tenait le 25 novembre dernier, le conseil d’administration a remis le 16e prix Jean-Louis Dubé à Susy Turcotte pour souligner son implication à CKRL depuis de nombreuses années.

Depuis plus de vingt ans, Susy Turcotte réalise des entrevues de fond avec les plus grands noms de la chanson francophone, d’ici ou d’ailleurs. Elle sait établir un dialogue profond et respectueux avec les artistes. Le milieu lui accorde une grande crédibilité et elle est ainsi devenue une ambassadrice de premier plan de la station. Son engagement à CKRL revêt plusieurs formes, entre autres sa participation aux différentes levées de fonds telles que le radiothon annuel. Tous les producteurs s’entendent pour souligner la qualité de son écoute, son attention et sa délicatesse.

Susy Turcotte anime Univers francophone, version Sentiers secrets, les mardis à 10h.

Qui est Jean-Louis Dubé ?

Jean-Louis Dubé est né à Mont-Joli, dans le Bas-Saint-Laurent, le 7 avril 1950. Au début des années 1970, après des études à Rimouski, il s’amène à Québec pour étudier le Droit à l’Université Laval. Il travaille concurremment à un tout nouveau projet, CKRL MF, une première radio communautaire de langue française en Amérique.

Pendant près de 13 ans, Jean-Louis Dubé est de toutes les tâches, dont celle de président du conseil d’administration. Fidèle, tenace, bon plaideur, frondeur même, à l’occasion controversé, il est celui qui, quand tout le monde croit que c’en est fini de cette radio essentielle, réagit, porte pour un temps la station à bout de bras, arrivant toujours à convaincre ceux qui l’entourent de continuer. Jean-Louis Dubé nous fut indispensable. Sans lui, nous ne serions plus là.

Jean-Louis Dubé a aussi connu une carrière professionnelle importante. Diplômé en Droit de l’Université Laval en 1974, il entre au Service du contentieux de la compagnie Québec-Téléphone, à Rimouski. Jeune avocat, le voici au cœur de la grève des employés de la compagnie. Puis il revient à Québec, au Service du contentieux du ministère des Communications. Il travaille, en particulier, au dossier brûlant des relations fédérales-provinciales en communications. Finalement, toujours comme fonctionnaire du Gouvernement du Québec, il occupe le poste de greffier adjoint au Conseil du Trésor,

Puis il quitte la fonction publique pour pouvoir, entre autres choses, travailler à la souveraineté du Québec. Il ouvre alors à Québec, au cœur même de la ville, un bureau d’avocat. Assidu, disponible; il aura pour client de nombreux groupes populaires, ainsi que des groupes culturels. Plus particulièrement, il permet de faire évoluer le droit envers les personnes éprouvant des problèmes de santé mentale.

Jean-Louis Dubé est parti bien jeune à 44 ans, en novembre 1994. Nous en sommes tous privés depuis. Mais nous sommes fort heureux d’honorer sa mémoire avec ce prix donné à un bénévole qui, comme lui, a beaucoup fait pour notre radio.

Depuis 1998, le Conseil d’administration de CKRL remet le prix Jean-Louis-Dubé à un producteur bénévole qui s’est distingué par son implication à CKRL depuis plusieurs années. Cependant, le prix pourra parfois venir souligner la contribution exceptionnelle d’un artisan au cours de l’année qui se termine.

Liste des récipiendaires

1998  Gilles Tremblay
1999 Jean Provencher
2000 Brigitte Duchesneau
2001 Jean Guèvremont
2002 Max Rameau, Annie Bisson et leur fils Stéphan
2003 Maurice Lévesque
2004 Denys Lelièvre
2005 Jean-Pierre Guay
2006 Marie-José Gagnon
2007 Guy Piché
2008 Denis Grenier
2009 Paulette Dufour
2010 Jean-Pierre Bédard
2011 Madame Denise Leclerc
2012 Michel Dubois
2013 Susy Turcotte

25 novembre 2013