Écoute en direct |

Nouvelles

CKRL 89,1 se démarque au Congrès de l’ARCQ

Le premier Prix Bravoure à Denys Lelièvre

CKRL 89,1 se démarque au Congrès de l’association des radiodiffuseurs communautaires du Québec!

Vétéran de la première heure de la plus ancienne radio communautaire d’Amérique du Nord, Denys Lelièvre a reçu le premier Prix Bravoure remis par l’Association des radiodiffuseurs communautaires (ARCQ) lors de 35e congrès de l’organisme qui s’est tenu à Lac-Beauport, du 8 au10 novembre dernier. Ce prix vise, à mettre en valeur une personne dont l’engagement, le travail et le dévouement aux activités de sa station sont remarquables et dignes d’être soulignés.

Membre fondateur de CKRL, en 1973, Denys Lelièvre a fait sa marque auprès de auditeurs de la grande région de Québec en tant qu’animateur spécialisé dans la chanson française, le jazz, la littérature et le théâtre. Il est aussi reconnu pour son engagement indéfectible au sein du comité de programmation de la station tout comme à son conseil d’administration. À cela, il faut ajouter sa participation active et dynamique à toutes les activités de promotion et de financement de CKRL depuis les tous débuts, encore une fois…

La meilleure auto-promotion pour Folk d’Amérique

Par ailleurs, au cours du même événement, CKRL a mérité le prix de la meilleure auto-promotion pour son émission Folk d’Amérique. Réalisé avec grande originalité par le producteur publicitaire de la station, Yves Dubois, l’auto-promotion fait la description « chantée » du contenu de l’émission Folk d’Amérique diffusée les mardis soir, à 18h30, sur les ondes de la station de Québec.

CKRL était également en lice pour un prix dans la catégorie de la meilleure publicité qui a cependant été remporté par le FM 103,3 à Longueuil.

Tanya Beaumont sur le c.a. de l’ARCQ

Enfin, autre nouvelle d’importance, la directrice de la programmation de CKRL, Tanya Beaumont a été élue au sein du conseil d’administration de l’ARCQ. Reconnue elle aussi pour son engagement, Tanya apportera son expérience et son dynamisme à l’ARCQ qui, rappelons-le, regroupe 33 membres répartis dans 16 régions du Québec. L’Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec est née en 1979 de la volonté des radios communautaires de se doter d’un outil de représentation commun face à ses interlocuteurs gouvernementaux, notamment le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) et le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

14 novembre 2012