Écoute en direct |
  • Décibels franco

Nouvelles

Félix Kubin : Célébrons l’érection du mur de Berlin

stalin

Qui aurait pensé qu’en pleine célébration de la chute du mur de Berlin on puisse concevoir qu’il n’y a pas si longtemps on y consacrait des chansons à sa gloire? Invité lors d’une émission de la radio indépendante New Yorkaise WFMU, l’artiste d’avant-garde expérimental électronique Félix Kubin a révélé qu’il avait participé, peu après la chute du mur de Berlin, à une expérimentation dadaïste pas piqué des vers.

En effet, sous l’accoutrement de jeunesses communistes est-allemandes, le groupe, se présentant sous le nom de parti socialiste KED (Kommunistische Einheitspartei Deutschlands, Parti d’Unité Communiste de l’Allemagne), interprétait le meilleur des chansons à la gloire du communisme.

Leur interprétation ne souffrait d’aucune faille. Toutes les paroles étaient soigneusement respectées. Ne vous y confondez pas, le but n’était pas de ridiculiser ou de glorifier les chansons aux paroles naïves célébrant la gloire du régime de la faucille et du marteau. Selon Félix Kubin, l’objectif était de questionner le rapport des allemands envers leur passé, alors que la chute du mur faisait basculer toute l’Allemagne dans le mirage du capitalisme de Ronald Mc’ Donald.

Le groupe aussi nommé Liedertafel Margot Honecker, du nom de la première dame est-allemande, s’est produit pendant deux ans en entretenant un discours volontairement confus semant la discorde, l’incompréhension et les émeutes sur leur passage.

Heureusement, la station WFMU a mis à notre disposition quelques pièces de ce groupe. Dans ce lien, vous pourrez télécharger les pièces du groupe Liedertafel Margot Honecker. Notez particulièrement la pièce Die 13, célébrant la construction du sois-disant « mur antifasciste ». Dans cet autre lien, vous trouverez plutôt quelques uns des grands ‘hits’ de l’Allemagne du bloc soviétique dont l’incroyable « Die Partei hat immer recht » (Le Parti a toujours raison). Enfin une chanson justifiant avec éloquence l’absence d’opposition politique!

Die Partei hat immer recht
d’Ernst Busch (traduction Google)

Sie hat uns alles gegeben.
Sonne und Wind und sie geizte nie.
Wo sie war, war das Leben.
Was wir sind, sind wir durch sie.
Sie hat uns niemals verlassen.
Fror auch die Welt, uns war warm.
Uns schützt die Mutter der Massen.
Uns trägt ihr richtiger Arm.

Die Partei, die Partei, die hat immer Recht !
Und, Genossen, es bleibe dabei ;
Denn wer kämpft für das Recht,
Der hat immer recht.

Elle nous a tout donné.
Soleil et vent, sans se priver.
Où donc était la vie.
Ce que nous sommes, nous le sommes par eux.
Elle ne nous a jamais quitté.
En gelant le monde, nous étions au chaud.
Nous protège de la mère des masses.
Nous gagnons le bras du droit.

Le parti, le parti qui a toujours raison!
Et, camarades, il y reste;
Car celui qui se bat pour le droit
A toujours raison.

Un Parti qui délegue le soleil et le vent? Wow! Jean Charest peut aller se rhabiller.

En passant, avez-vous suivi l’histoire montée de toute pièce montrant Sarkozy en train de démanteler le mur? Un vrai chef d’œuvre de désinformation gouvernementale.

Le radio roman fait fureur en allemagne

Lors de la même rencontre, Félix Kubin a aussi soutenu que les radios romans ont un succès impérissable que l’épreuve du temps n’a pas réussi à rogner en Allemagne. C’est surprenant, compte tenu que cette forme d’art a disparu aussi soudainement au Canada que les sorties à l’église le dimanche. En dehors de quelques manifestations sporadiques, à CKRL avec le très subversif Radio-Conspi ou avec le sage Legrand, reporter, de Radio-Canada, le radio théâtre a bel et bien disparu de nos ondes.

Il ne suffirait que d’une poignée d’enthousiastes pour que le radio théâtre puisse ressusciter à notre antenne.

Source

Liedertafel Margot Honecker (MP3s)

A Short Audio-Visual History Of The GDR (mp3s, videos)

Felix Kubin

30 novembre 2009